Free Access
Issue
Ann. Zootech.
Volume 49, Number 5, September-October 2000
Page(s) 399 - 404
DOI https://doi.org/10.1051/animres:2000131
DOI: 10.1051/animres:2000131

Ann. Zootech. 49 (2000) 399-404

Valeur énergétique des co-produits de la pomme de terre chez le ruminant

Bernard Vanabellea - Fabienne Poupardb - Jean-Michel Besancenotc - François Morel d'Arleuxd - Philippe Weisse - Yvan Larondellea

aUnité de Biochimie de la Nutrition, Faculté des Sciences agronomiques, Université catholique de Louvain, place Croix du Sud 2/8, 1348 Louvain-la-Neuve, Belgique
bGroupement national Interprofessionnel des Pommes de Terre de transformation, 9 rue d'Athènes, 75009 Paris, France
cMaison de l'Élevage, 418 avenue Aristide Briand, 77350 Le Mee s/Seine, France
dComité National des Co-produits, Institut de l'Élevage, 149 rue de Bercy, 75595 Paris Cedex 12, France
eInstitut Technique des Céréales et des Fourrages, 8 avenue du Président Wilson, 75116 Paris, France

(Reçu le 20 janvier 2000 ; accepté le 8 août 2000)

Abstract:

Energy value of potato by-products in ruminant. A digestibility measurement aiming at determining the energetic values of the three most important by-products of the potato industry was performed in sheep maintained on metabolic pens under standard conditions. The "mash-peel'', a starch rich by-product resulting from a deep peeling of the tubers was compared to the "screening'' (uncooked fault cuttings) and to the "proteopulp'' (starch potato pulp supplemented with protein). All by-products were characterized by a digestibility of the organic matter higher than 80%. The same was true for the digestibility of the crude energy, except for the "proteopulp'' where the value was slightly lower than 80%. The digestibility of the crude protein and of the crude fiber showed more important differences between the by-products. In particular, the crude protein was weakly digestible in the "screening'' (26%) whereas the crude fiber was highly digestible in the "proteopulp'' (80%). The net energetic values of the "mash-peel'' and of the "screening'' were close to 1.10 UFL and 1.05 UFV whereas for the "proteopulp'', they were of 0.96 UFL and 0.94 UFV.


Keywords: by-products / potato / digestibility / energetic value

Résumé:

Les valeurs énergétiques des trois principaux co-produits des industries de transformation de la pomme de terre ont été déterminées par un essai de digestibilité effectué sur des moutons maintenus en cage à métabolisme. La purée-pelure, un co-produit résultant d'un pelage profond des tubercules et donc riche en amidon a été comparée au " screening '' (écarts de coupe crus) et au " protéopulp '' (pulpes de pomme de terre de féculerie enrichies en protéines). Tous ces co-produits sont caractérisés par une digestibilité de la matière organique supérieure à 80 %. Il en est de même pour la digestibilité de l'énergie brute, sauf pour le " protéopulp '' dont la valeur est légèrement inférieure à 80 %. La digestibilité des matières azotées et de la cellulose brute montre des écarts plus importants entre les différents co-produits. En particulier, les matières azotées du screening sont peu digestibles (26 %) alors que la digestibilité de la cellulose brute du " protéopulp '' est élevée (80 %). La purée-pelure et le " screening '' ont des valeurs énergétiques nettes proches de 1,10 UFL et de 1,05 UFV alors que celles du " protéopulp '' sont de 0,96 UFL et 0,94 UFV.


Mots clé : co-produits / pomme de terre / digestibilité / valeur énergétique

Correspondance et tirés à part : Bernard Vanabelle
tél. : 32 10 47 37 22 ; fax : 32 10 47 37 28 ;
e-mail : vanabelle@bnut.ucl.ac.be

Copyright INRA, EDP Sciences

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.